Christian Dvorak, futur pilier des Coyotes

Dvorak Christian

Christian Dvorak, est sûrement l’espoir le plus sous-estimé à vouloir atteindre la LNH.

Ce jeune Américain de 19 ans, a été choisi en 2e ronde, 58ième au total, par les Coyotes de l’Arizona au repêchage de 2014.

C’est dû à une blessure qui l’a tenu à l’écart la moitié de sa saison 2013-14 avec les Knights de London de la OHL, que les Coyotes ont eu la chance d’aller le chercher en 2ième ronde, sinon, il serait facilement parti parmi les 15 premiers de la première ronde. Dvorak est un joueur complet, électrisant grâce à sa force d’accélération et sa tenacité, avec une vision du jeu hors-norme et des mains très agiles. Il peut aussi bien compléter que dominer un trio, ce qu’on a pu voir lors de ses présences l’an dernier avec ses anciens coéquipiers Max Domi et Mitch Marner. Cette saison encore avec les Knights, il produit outrageusement avec 65 points dont 28 buts en 27 matchs. Si on calcule ses performances sur une séquence de 68 matchs, ça lui donnerait un total de 163 points, un fait qui le rapprocherait des 182 points de Wayne Gretzky en 64 matchs. Rien de moins!

Dvorak

Dvorak

Dvorak, qui était sur une lancée dans la OHL, ayant été nommé joueur de la semaine le 15 décembre dernier, est premier compteur de la ligue, à sa troisième année, avant nul autre que ses coéquipiers Matthew Tkachuk et Mitch Marner, ce dernier repêché 4ième au total l’an dernier (2015) par les Leafs de Toronto. Il évolue présentement pour l’équipe des USA au Championnat Junior Mondial des U20, où il pivote un trio composé de Sonny Milano (Nashville) et Colin White (OTT). Quoiqu’il tarde à produire après 2 matchs avec seulement une mention d’aide, il sera inévitablement un des rouages importants d’équipe USA quand les enjeux seront plus élevés. Pour moi Dvorak est une future vedette de la LNH, et ira rejoindre la saison prochaine son ancien coéquipier Max Domi en Arizona, pour former un duo redoutable. Il s’agira d’un vol de la part des Coyotes, et plusieurs équipes s’en voudront de l’avoir laissé passer quoique l’encan 2014 fut été une des plus riches des dernières années. Une chose est certaine, il aura un bel avenir dans la LNH et saura s’adapter rapidement à un rythme de jeu plus rapide, car son instinct défensif est déjà très développé. Il ne lui reste qu’à éviter les blessures, car ce qui le rend si bon, son esprit compétitif, peut lui occasionner quelques problèmes, en se donnant à fond à chaque présence sans avoir peur d’aller dans le traffic.

N’oubliez surtout pas son nom!

***********

Potentiel offensif : 35 buts, 70 points. D’ici 3 ans, 25 buts, 55 points.

Joueur comparable : Jonathan Toews

***********

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Christian Dvorak, futur pilier des Coyotes"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
Mikel
Invité
Mikel
Bonne et heureuse année à vous tous. Moi non plus je ne connais pas Dvorak mais s’il a su s’établir avec caractère en jouant avec Domi dans le junior et qu’il s’habitue aussi bien que son ancien coéquipier, ils pourraient être un duo de premier trio avec complément peut-être Duclair qui lui, sans avoir la fougue des 2 autres, est quand même un compteur naturel. Paul, es-tu surpris de l’adaptation de Domi à la LNH!? C’est un joueur de centre fougueux, doté d’un coup de patin solide et rapide. Il ne semble aucunement intimidé par le calibre de la LNH… Continuez de lire »
spritzer
Invité
spritzer

Bienvenue mon cher, et merci à toi aussi pour tes souhaits.

spritzer
Invité
spritzer

Et bonne année à toi et à ceux qui fréquentent le blogue!

spritzer
Invité
spritzer
Merci de me faire découvrir ce joueur. C’est intéressant d’écouter ce que Steve Sullivan en dit et de voir les séquences vidéo. On voit tout de suite que c’est un joueur prometteur. Les Coyotes sont en train de se ramasser avec un bon groupe de jeunes talentueux. Ils ont gardé leurs choix de repêchage, en ont ajoutés et on bien repêché d’après ce que je peux voir. Ils avaient 7 choix dans les trois premières rondes l’an passé! Faut le faire. En 2014 Mtl a choisi Scherbak; comment compares-tu les deux? Je connais peu les jeunes joueurs mais Scherbak me… Continuez de lire »
wpDiscuz