DLB repêchage LNH 2015: Noah Juulsen, le Brent Seabrook du CH

 

Noah Juulsen

Noah Juulsen

Noah Juusen, réclamé 26e par le CH à l’encan 2015, progresse au-delà des attentes. Il pourrait même en surprendre plus d’uns.

Noah Juulsen

2016-17 Everett Silvertips #3

Né: le 2 avril 1997, Abbotsford (BC)

Gabarit: 6’3″ 190 livres

Position: défenseur (droitier)

Noah Juulsen a été choisi 70e au total au repêchage Bantam par les Silvertips d’Everett, après qu’il eut évolué dans le midget AAA avec les Thunderbirds de Fraser Valey. À sa première campagne avec les Silvertips, il eut un début très modeste avec seulement 10 points. À sa 2e saison, l’année de son repêchage, il fut le 3e meilleur défenseur de la WHL au niveau des points, après l’excellent Ivan Provorov et Ryan Pilon, avec une production de 9 buts 52 points.

Réclamé 26e par le CH 2015, la saison qui suivit fut une d’adaptation car il se concentra sur son jeu défensif afin de devenir un joueur plus complet. Cette année, après avoir été nommé Capitaine des Silvertips, il se démarque non seulement par son talent offensif, mais par son leadership et caractère. Il participera sûrement aux prochains Championnats Mondiaux des moins de 20 ans qui se déroulera au Canada, ce qui pourrait s’avérer une belle fenêtre afin de démontrer son énorme talent.

Noah Juulsen

Noah Juulsen

Le talent de Juulsen se décrit avant tout par une excellente vision du jeu (A) et un hockey IQ élevé (A+). Son coup de patin est fluide, ses déplacements sans trop d’efforts, et quoiqu’il ne soit pas le plus rapide, son intelligence lui permet de se rendre là où il le veut avec facilité. Ses premières passes sont précises et son sens de l’anticipation l’aide à sortir la rondelle de sa zone d’une façon déconcertante. Il aime monter la rondelle, et sait quand il doit le faire pour ne pas mettre ses coéquipiers en danger.

Son lancer de la pointe lors des avantages numériques est puissant et précis, que ce soit son tir des poignets, son lancer frappé ou de réception. Il aime tout autant alimenter ses coéquipiers et les repérer en position de marquer.

Dans sa propre zone, il est habile avec son bâton à garder ses adversaires à distance. Il aime aussi le jeu robuste et on le voit souvent appliquer de bonnes mises en échec. Il aurait avantage à choisir ses moments car il se sort encore un peu trop souvent du jeu en voulant jouer physiquement.

Noah Juulsen devrait pouvoir faire sa place avec le CH l’an prochain (2017-18). Il doit encore progresser physiquement et accumuler de la masse à sa charpente s’il veut que son jeu se concrétise avec succès dans la NHL. Toutefois, avec sa vision, son talent, éthique, et grand calme, il a toutes les chances de son côté, surtout qu’un défenseur droitier est une denrée rare!

**************************************

Production offensive dans la LNH: 7 buts 30 passes

Projection dans la LNH: Top2

Joueur comparable: Brent Seabrook

**************************************

 

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "DLB repêchage LNH 2015: Noah Juulsen, le Brent Seabrook du CH"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
laurent brunet
Invité
laurent brunet

Un futur Petry ?

wpDiscuz