DLB repêchage LNH 2017: Henri Jokiharju dans la foulée des défenseurs Finlandais

Henri Jokiharju

Henri Jokiharju

Henri Jokiharju est un défenseur des temps modernes, rapide, avec l’instinct offensif développé.

Henri Jokiharju

2016-17 Winterhawks de Portland (WHL) #16

Né: le 17 juin 1999 à Oulu (FIN)

Gabarit: 6’1 188 livres

Position: D (droitier)

Jokiharju s’est développé dans le système Finlandais avec le Jokerit (Jokers) d’Helsinki. Il aidât son pays à gagner le WJC18 en 2016 à l’âge de 16 ans, avec une prestation qui démontra un beau potentiel. Après le Jokerit, il se joignit au club de Tappara dans la SM-liiga junior A.

Durant l’été 2016 il participa au Hlinka Memorial pour ensuite être repêché au 25e tour par les Winterhawks de Portland. Sa première saison fut satisfaisante en totalisant 48 points, dont 9 buts, en 71 matchs. Il ne fut toutefois pas retenu par son pays pour les WJC20, à sa grande déception, mais reçu l’honneur d’être nommé joueur par excellence de l’équipe Cherry au matchs des espoirs de la CHL.

Son père, Juha, fut longtemps ailier gauche dans la SM-liiga Finlandaise.

Henri Jokiharju

Henri Jokiharju

Sa vision de jeu est élevée (A) ainsi que son hockey IQ (A). On le remarque par sa mobilité et un coup de patin supérieur. Forte accélération lors des premières enjambées, ainsi que sa rapidité en ligne droite. Il pivote aisément, de l’avant vers l’arrière, un atout primordial pour un défenseur. Son lancer des poignets est précis quoique son lancer frappé manque de puissance. Jokiharju excelle sur le jeu de transition, que ce soit la longue/courte passe ou sortir la rondelle par lui-même de sa zone.

Son jeu défensif est fiable. Bon positionnement, dynamique avec son baton pour couper les passes de ses adversaires, il aime garder le contrôle de l’espace entre lui et les attaquants qu’il affronte. Avec son gabarit il n’est pas le plus physique quoiqu’il ne recule aucunement contre le jeu robuste. Il est aussi utilisé en désavantages numériques par son entraineur.

Henri Jokiharju n’est pas le plus gros, et il devra prendre du coffre s’il veut jouer de la même façon dans la LNH. Il possède le talent par contre pour évoluer sur le Top4 d’une équipe, dans toutes situations de match. S’il n’améliore pas la force de son lancer, cette faiblesse l’empêchera d’être utilisé sur la première vague de l’avantage numérique.

Classé fin première début deuxième par la plupart des listes de recrutements, je crois que son potentiel donnera une excellente valeur au rang qu’il sera repêché, un de mes défenseurs préférés par surcroît!

**********************************************

Potentiel offensif dans la LNH: 8 buts 34 passes

Projection dans la LNH; Top4

Joueur comparable: Olli Maatta

Forces: forte accélération, mobilité, vitesse, jeu de transition, vision du jeu

Faiblesses: lancer frappé, gabarit

Note offensive: 4/5

Note défensive: 3.5/5

Certitude d’atteindre la LNH: 70%

Classement DLB: 23e rang

**********************************************

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz