DLB repêchage LNH 2017: Ivan Lodnia la relève des Otters

Ivan Lodnia

Ivan Lodnia

Le jeune Lodnia a eu somme toute une belle saison avec les Otters mais méfiez-vous, il deviendra l’an prochain la pièce maitresse de cette organisation.

Ivan Lodnia

2016-17 Erie Otters (OHL) #27

Né: le 31 août 1999 à Los Angeles (USA)

Gabarit: 5’10 181 livres

Position: AD/C (droitier)

Ivan a grandit en Californie, LA, là où son père possède un arena, ce qui lui permit à un jeune âge d’apprendre les rudiments du hockey. C’est encore à cette même place où il passe ses étés à s’entrainer et aller au gym. Il poursuivit son développement au Michigan, Novi, avec l’organisation AAA des Belle dans le T1BHL.

Il fut choisi en première ronde par les Otters d’Erie (OHL), et à sa saison recrue, posta des statistiques plus qu’intéressantes, compte-tenu de son utilisation variée. Au début de l’année, sans leur meilleur centre Dylan Strome, il reçut du temps de glace de qualité en évoluant avec Taylor Raddysh et Alex DeBrincat. En l’absence des trois meilleurs joueurs des Otters durant le WJC20, il fut utilisé avec Cirelli et Foegele avec qui il connut du succès. Plus tard dans la saison, avec l’arrivée de nouveaux joueurs afin d’améliorer l’équipe, Lodnia se retrouva sur le 3e trio dans une tâche défensive pour contrer les meilleurs trios adverses, ce qu’il fit avec brio.

Aux dernières séries des Otters, il fut aussi utilisé dans des situations défensives, ce qui limita sa production à seulement 2 buts en 22 matchs. Fait à noter, il est un des plus jeunes joueurs de la cuvée 2017, et eut des statistiques comparables à celle de la saison recrue de l’excellent Dylan Strome, avec 39 points.

Il connut un excellent tournoi au Hlinka Memorial en aidant les Etats-Unis à gagner la médaille d’argent, avec 4 points, dont 3 buts, en autant de matchs.

Ivan Lodnia

Ivan Lodnia

Il détient une bonne vision du jeu (A-) et un fort hockey IQ (A). Son coup de patin est rapide, fluide, avec un manque d’accélération lors des premières enjambées, ne consistant toutefois aucunement à une faiblesse dans son jeu. Très forte possession de rondelle, ses mains lui permettent d’avoir un excellent maniement. Il est capable de feinter dans des endroits très restreints, surprenant souvent ses adversaires. Son lancer, surtout des poignets, est rapide et précis. Aussi habile à distribuer la rondelle que de tirer au filet, il est un atout important lors des avantages numériques.

Son jeu défensif est à point, une des raisons pourquoi son entraineur aime l’utiliser contre les gros trios adverses. Un travailleur acharné, il donne toujours un effort constant, autant en zone offensive que dans son propre territoire.

Attendez-vous à voir Lodnia connaitre une grosse saison avec les Otters l’an prochain. Je m’attends à une production qui approchera les 100 points en étant l’homme de confiance sur un premier trio et la première vague en supériorité numérique, en l’absence des Strome, DeBrincat, Raddysh, Cirelli et Foegele.

C’est alors que les recruteurs se poseront tous la même question; Lodnia, un choix de 2e ronde, vraiment???

Fin première dans mon classement DLB.

*************************************************

Production offensive dans la LNH: 29 buts 27 passes

Projection dans la LNH: Top6

Joueur comparable: Alex Galchenyuk light

Forces: coup de patin, possession de rondelle, maniement, agilité, lancer précis

Faiblesse: gabarit, faible accélération à ses premières enjambées

Certitude d’atteindre la LNH: 65%

Note offensive: 4/5

Note défensive: 3.5/5

Classement DLB: 28e rang

************************************************

 

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz