DLB repêchage LNH 2017: Lias Andersson, un choix solide

Lias Andersson

Lias Andersson

Lias Andersson ne cesse de monter dans les rangs. La question est, que voient les recruteurs/partisans en lui?

Lias Andersson

2016-17 HV71 (SHL) #23

Né: le 13 octobre 1998 à Smögen (SUE)

Gabarit: 5’11 198 livres

Position: C/AG (gaucher)

L’étoile du jeune Andersson brille depuis l’été dernier alors qu’il attira l’attention au camp d’évaluation junior national (NJEC) qui fut tenu à Plymouth, au Michigan en août 2016. La majorité des joueurs présents étant déjà repêchés par un club de la LNH, ce qui n’empêcha aucunement Andersson de voler la vedette et être le meilleur centre de son équipe, aux dires de son entraineur Tomas Monten. Parlant de mérite, assez gratifiant!

Cette même saison, 2015-15, il avait remporté les honneurs pour la meilleure contribution offensive (passes, points) par un joueur U18 dans la ligue SuperElit J20. Un exploit.

Cette année, il évolua pour le HV71, dans la SHL, une équipe tellement dominante qui termina la saison avec les grands honneurs. La contribution d’Andersson fut intéressante malgré son temps de glace limité (+/-13 minutes match) et son utilisation comme attaquant de 3e/4e trio.

À sa liste de mérites s’ajoutent aussi la médaille d’argent au Hlinka Memorial en 2015-16, et les championnats mondiaux U18 la même année. On le vit aussi aux WJC20 cette saison pour la Suède où il contribua avec 3 buts.

Il est le fils de l’ancien joueur de la LNH Niklas Andersson qui a aussi aidé les Kings comme recruteur de 1992-93 à 2000-01.

Lias Andersson

Lias Andersson

Son talent se traduit avant tout par un excellent hockey IQ (A+) et une bonne vision du jeu (A-). Il possède un solide coup de patin, fluide mais pas le plus rapide. Ses mains sont habiles; excellent passeur, avec la qualité de son lancer il aurait intérêt à lancer plus souvent au filet. Son lancer préféré est surtout celui des poignets. Andersson peut être un atout sur les avantages numériques par son intelligence et sa forte possession de rondelle.

Défensivement il est responsable et impliqué. Ce qui ne veut pas dire que son jeu est à point. Comme mentionné, sa forte possession de rondelle est une de ses qualités, et il est solide le long des bandes. Joueur dynamique et travailleur acharné, il donnera toujours son plein effort. Tend toutefois à disparaitre lors des matchs plus robustes quoiqu’il puisse très bien jouer de façon physique. Surtout pour foncer au but, ce qu’il ne se retient pas à faire de façon régulière.

Lias Andersson pose plusieurs doutes dans la tête des recruteurs pour le prochain repêchage. Certains voient son potentiel offensif élevé. À ce qui me concerne, je perçois le potentiel d’un très bon attaquant mais pas un appartenant à l’élite. Ce qui ne veut aucunement dire qu’Andersson ne deviendra pas une excellente prise à son rang de sélection!

Présentement 15e au classement DLB.

****************************************************

Production offensive dans la LNH: 25 buts 35 passes

Projection dans la LNH: C/AG de 2e-1er trio

Joueur comparable: Alexander Barkov

Forces: hockey IQ, intelligence, leadership, possession de rondelle

Faiblesses: jeu défensif, vitesse, aurait intérêt à lancer plus souvent

Note offensive: 4/5

Note défensive: 3/5

Certitude d’atteindre la LNH: 65%

Classement DLB: 15e

***************************************************

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz