DLB repêchage LNH 2017: Nikita A. Popugayev, le gabarit et la vitesse

Nikita A. Popogayev

Nikita A. Popogayev

Nikita Popogayev à 18 ans est déjà dans un corps d’homme. Avec encore de la croissance à prévoir, son physique pourrait être un atout dans la LNH.

Nikita A. Popogayev

2016-17 Moose Jaw Warriors/Prince George Cougars (WHL) #71

Né: le 20 novembre 1998 à Moscou (RUS)

Gabarit: 6’5 et 202 livres

Position: AG/AD (droitier)

Nikita a fait son hockey mineur avec le CSKA de Moscou pour les moins de 17 ans, là où les recruteurs l’ont eu rapidement à l’oeil avec une impressionnante production de 41 points, 19 buts en 24 matchs. Il a participé aux championnats du monde des moins de 17 ans pour son pays et contribué à 3 buts en 6 matchs pour les aider à obtenir la médaille d’or. Il a par la suite été sélectionné au 22e rang du repêchage des joueurs importés de la CHL, par les Warriors de Moose Jaw.

À sa première saison avec les Warriors Nikita a très bien fait en accumulant 47 points dont 16 buts en 70 matchs. Il faut aussi savoir qu’il évoluait sur un trio avec l’excellent Braden Point, ce qui l’a grandement aidé. Cette année il a participé à 40 matchs avec les Warriors avant d’être échangé aux Cougars de Prince George. Il semble s’être bien adapté à sa nouvelle équipe.

Nikita A. Popogayev

Nikita A. Popogayev

Nikita A. Popogayev se décrit comme un joueur ayant une vision acceptable (B+) et un hockey IQ marginal (B). C’est d’ailleurs ce dernier attribut qui lui donnera de la difficulté à produire dans la LNH. Pour un joueur de son gabarit il est assez rapide sur patins, ayant une bonne force d’accélération avant d’atteindre sa vitesse qui lui permet souvent de se frayer un chemin parmi les défenseurs adverses. Il est capable de changer de direction en peu de temps quoique cette facette de son jeu ne l’avantage pas toujours et peut le faire paraitre malhabile. Il excelle en possession de rondelle et facilite les entrées de zones de son équipe, une qualité qu’on retrouve chez plusieurs joueurs issus de la Russie.

Là où son jeu se gâte c’est plutôt dans sa propre zone où il semble souvent perdu, et déconcentré. On le retrouve maintes fois trop haut à attendre de recevoir la rondelle de un de ses coéquipiers. Sur l’avantage numérique il évolue souvent à la pointe pour utiliser son lancer frappé, même si c’est un aspect qu’il devra travailler. Il a de bonnes mains lui permettant autant d’alimenter ses coéquipiers que de lancer au filet.

Un joueur du gabarit de Popogayev est naturellement intéressant pour un club de la LNH, sûrement avec le talent offensif qu’il démontre. Ce qui retiendra sa progression si on n’observe aucuns changements c’est dans son éthique de travail et son inconstance au jeu. Il semble parfois ne pas donner l’effort nécessaire et dépendre largement de ses coéquipiers afin de produire. On parle ici d’un joueur complémentaire ayant un besoin d’être bien entouré et non celui qui dominera le jeu.

Je suivrai de près sa progression d’ici la fin de la saison, et à moins d’une surprise, DLB le classe, grâce à sa combinaison gabarit/vitesse vers le début de la deuxième ronde.

**************************************

Production offensive dans la LNH: 19 buts 22 passes

Projection dans la LNH: ailier Top9

Joueur comparparable: Nik Andropov

Classement DLB: 38e rang

**************************************

 

 

 

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "DLB repêchage LNH 2017: Nikita A. Popugayev, le gabarit et la vitesse"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
spritzer
Invité
spritzer

« Cette année il a participé à 40 matchs avec les Warriors avant d’être échangé aux Cougars de Prince George. Il semble s’être bien adapté à sa nouvelle équipe. »

Ses stats ont quand même pris une bonne drop avec les Cougars. Mais j’aime bien ce que je vois de lui dans la vidéo.

wpDiscuz