Jakob Chychrun, défenseur élite

Jakob Chychrun

Jakob Chychrun

Jakob Chychrun, ce colosse de 6’2″ et 214 livres, sera sur le radar de plusieurs équipes au début de la première ronde de ce prochain repêchage.

Chychrun (prononcé Chick-run), né à Boca Raton en Floride le 31 mars 1998, possède la double nationalité canadienne-américaine, et est le fils de l’ancien défenseur Jeff Chychrun, repêché 37e en 1984 par Philadelphie, qui a gagné la Coupe avec les Penguins en 1992. Il est aussi le neveu de l’ancien premier choix, défenseur de la LNH et maintenant entraineur des Sénateurs de Binghamton, Luke Richardson, une belle lignée. Chychrun a débuté son hockey en Floride, dans un état Américain où le hockey n’est pas très populaire. Dès l’âge de 13 ans, il dû voyager les fins de semaines pendant 2 ans au Michigan, avec son père, pour aller jouer avec les Little Caesars, une organisation AAA à son année Bantam et ensuite pour les U16. Après le U16, il fut repêché par une équipe de la USHL, mais il ne pu recevoir le statut de joueur exceptionnel, lui qui avait alors seulement 15 ans. Il poursuivit sa progression dans la ligue Midget de la grande région de Toronto avec l’organisation des Marlies. Par la suite, Chychrun fut choisit tout premier dans la sélection de la OHL, par les Stings de Sarnia, là où il en est à sa 2e saison sous la barre de l’entraineur et propriétaire Derian Hatcher, une légende de la LNH, et toute une chance pour le jeune défenseur qui peut compter sur les nombreux conseils de son entraineur!

Sa première année avec Sarnia débuta en force, mais il eu des problèmes avec son épaule gauche, ce qui lui fit rater plusieurs matchs, ainsi que les séries, et le non moins important tournoi Ivan Hlinka. On le nomma tout de même sur la première équipe étoile des recrues 2014-15. Cette saison, il pris du temps à se mettre en marche, probablement car son  retour de l’opération qu’il subit à l’épaule durant l’été, coïncida avec le premier match de la saison, et n’eut pas l’opportunité de s’entrainer sur glace. Pour cette raison il fut coupé par équipe Canada pour prendre part au championnat du monde U20. Il boucla la saison avec une production de 49 points dont 11 buts en 62 matchs, la même moyenne de points que la saison précédente soit 0.79, et 199 lancers, ce gaucher qui peut évoluer aussi bien de la gauche que de la droite. Il vient de terminer la saison régulière en étant nommé défenseur du mois, avec une production de 5 points en 5 matchs.

Jakob Chychrun #5

Jakob Chychrun #5

Jakob Chychrun est un défenseur complet, capable de démontrer une présence des deux côtés de la patinoire. Il est très rapide et fluide pour son gabarit, un coup de patin qu’on distingue normalement à un attaquant. Il possède une vision du jeu et un hockey IQ qui lui permet d’anticiper et voir le jeu bien en avance des autres. Le calme qu’il affiche avec la rondelle est frappant. Son jeu de transition est excellent, avec une première passe précise et rapidement exécutée. Il joint l’attaque avec une facilité déconcertante, et est capable d’être un des premiers sur le repli, même lorsqu’il s’avance très profondément dans la zone adverse. Il exerce beaucoup de pression dans la zone défensive avec son bâton, et aime diriger les attaquants averses le long des bandes. Avec son gabarit, il impose une présence physique et il ne recule en rien pour l’utiliser. On pense que l’influence de son père, un ancien agitateur, doit y être pour quelque chose! Il se comporte tel un quart-arrière en avantage numérique, et n’a pas peur d’utiliser son lancer lourd et précis, et peut repérer facilement ses coéquipiers en position de marquer.

Jakob Chychrun s’est bien remis de ses blessures, et a recommencé à être le défenseur dominant qu’on voyait en lui lors de ses débuts dans la OHL. Les futures séries seront un bon test pour lui, et les recruteurs iront en grand nombre pour voir ce futur défenseur franchise de l’équipe qui le repêchera. Personnellement, je vois même peut-être un potentiel supérieur à l’excellent Aaron Ekblad et devrait sortir dans les 5 premiers. À ce rang, l’organisation qui prononcera son nom en aura certainement pour son argent, car sans ses blessures, « Chick-run » aurait facilement pu partir parmi les premiers!

*******************

Potentiel d’ici 3 ans: 14 buts 37 points (prenant compte d’une autre année dans la OHL)

Joueur comparable: Aaron Ekblad

Projection dans la LNH: Défenseur #1

*******************

ARVE Error: Not a valid thumbnail URL or Media ID given

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Jakob Chychrun, défenseur élite"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
trackback
Mikel
Invité
Mikel

Paul, je n’ai pratiquement jamais lu un expert jaser des ou d’un gardien de but en particulier. Est-ce plus difficile à évaluer?

Quels sont tes critères pour analyser un gardien? Souplesse, gabarit….

Si je me souviens bien, je crois que tu étais gardien de but midget AAA. Donc, il devrait être plus facile d’analyser les performances d’un gardien selon ton vécu.

wpDiscuz