Julien Gauthier, le gabarit et tout le reste

Julien Gauthier

Julien Gauthier

Julien Gauthier, cette jeune sensation des Foreurs de Val D’Or, devrait, par ses performances, être en demande au prochain repêchage de la LNH.

Cet ailier droit (R) de 6’4″ et 224 lbs, n’a pas seulement un gabarit imposant, de plus, il a tous les outils afin de percer la ligue Nationale de hockey. À sa troisième année avec les Foreurs, sa production de buts jusqu’à présente date, est presque la même qu’à sa saison dernière. Il a déjà 36 buts à sa fiche (38 buts en 2014-15), avec la moitié de matchs de joués (38 vs 68). Julien Gauthier est avant tout un marqueur redouté des gardiens adverses. Sa part de mentions d’aides a par contre chutée cette saison, avec seulement 10, ce dont ses coéquipiers se plaisent à le surnommer M.  » Cy Young « . Avec la formation de l’entraineur en chef Mario Durocher, Il évolue majoritairement sur un trio composé d’Anthony Richard et Anthony Beauregard, ces deux derniers trônant à la tête des compteurs de la LHJMQ, une trentaine de points par contre derrière l’excellent Conor Garland. Gauthier a bien fait avec la formation d’Équipe Canada, en évoluant sur un trio formée de Mathew Barzel et Rourke Chartier. Il a seulement obtenu deux aides en 5 matchs, mais son implication était remarquée à chaque présence sur la glace. Il était le plus jeune joueur pour Équipe Canada.

Julien Gauthier

Julien Gauthier

Le jeune Gauthier se caractérise non seulement par son imposant gabarit, mais aussi sa grande vitesse, et rapidité d’exécution. Surtout pour un gars de sa stature, il est extrêmement fluide. Il possède des mains de compteurs, et une habilité à bien protéger la rondelle. Sa vision du jeu est bonne, et il détient un sens du hockey développé quoique s’il y a une facette où il est moins bien servi, c’est à ce niveau. On le remarque avant tout par sa grande ténacité, et sa volonté à tout donner à chaque présence. Gauthier est un fonceur, ce qui l’amène toujours un pas avant le jeu, et avec son coup de patin, a une grande force d’accélération qui lui permet de s’échapper à tous moments.

Julien Gauthier a certes hérité des gènes de sa famille, son père ayant été M. Canada en Bodybuilding alors qu’il avait seulement 18 ans. Son oncle a aussi joué dans la LNH, Denis Gauthier, son physique n’ayant laissé personne, dont ses adversaires, indifférent. Julien Gauthier, quoiqu’il ne soit pas à proprement dit un joueur qui évolue physiquement, ne recule pas devant le jeu robuste, et n’a pas peur d’évoluer dans les zones dites payantes.

Le club qui le repêchera en juin aura un beau projet, et un qui les aidera sur un de leurs deux premiers trios pour plusieurs années à venir. Et passé le 10e rang de la première ronde, il sera une belle prise pour l’équipe qui prononcera son nom!

************

Potentiel offensif d’ici 3 ans: 20 buts, 35 points

Projection offensive à long terme: 35 buts, 60 points

Projection dans la LNH: AD2/1

*************

Joueur comparable: Max Pacioretty

*************

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Julien Gauthier, le gabarit et tout le reste"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
Will
Invité
Will
Julien Gauthier et grand hockey IQ ensemble? C’est sa faiblesse. Il n’aura jamais le hockey sens d’un Dubois ou d’un Girard. Il est limité, c’est en partie une des raisons pourquoi il n’a pas beaucoup de passes à son actif. On l’a vu au championnat mondial. Il est bon pour se démarquer, mais il ne pense pas un coup d’avance, où sont ses coéquipiers, etc. Je le trouve limité offensivement pour le professional. Ses principaux attraits est son  »release » et son coup de patin. C’est la raison pour laquelle je crois qu’il ne sera pas choisi top 10, même top… Continuez de lire »
Mikel
Invité
Mikel
Spritzer, la philosophie du CH devrait le mettre hors de portée pour eux au prochain repêchage parce que l’organisation veut absolument faire les séries. Contrairement à ce que pensent plusieurs, ce n’est pas une question financière mais plutôt de fierté. Faire les séries, peu importe le déroulement, le CH se maintient parmi les meilleures équipes. Pas les dominantes mais les équipes de milieu de peloton qui donne juste assez un bon spectacle pour garder vivant la flamme des supporteurs. Plusieurs partisans disent ( que j’ai lu sur un autre blogue fort populaire ) qu’ils préfèrent suivre un club qui leur… Continuez de lire »
spritzer
Invité
spritzer
@mikel « Justement, c’est peut-être une des raisons pourquoi les Nordiques c’est du passé, ils pensaient trop québécois et combien de surdoués du pays et outre-mer, ont-ils laissé passé…;O) » Je ne sais pas si tu as des exemples de ça, mais je n’ai pas le souvenir que l’intérêt pour les Québecois leur a fait mal à ce point. Je voulais surtout dire que le CH regardait plus les Québecois quand les Nordiques étaient dans la ligue. C’est vrai aussi qu’il y en avait plus dans le temps, et qu’il y avait moins d’équipes. Mais un joueur comme Gauthier, s’il est disponible… Continuez de lire »
Mikel
Invité
Mikel
Spritzer, tu dis…  » Il y a tellement peu de Québecois de talent maintenant que lorsqu’il en passe un, la priorité devrait être de tenter de l’obtenir. Quand les Nordiques étaient dans le portrait, c’était la philosophie en tout cas.  » Justement, c’est peut-être une des raisons pourquoi les Nordiques c’est du passé, ils pensaient trop québécois et combien de surdoués du pays et outre-mer, ont-ils laissé passé…;O) Je suis d’accord avec toi, quand tu as un joueur dans ta cour qui est comparable à d’autres prospects d’ailleurs, tu dois choisir localement afin aussi de mousser l’intérêt des amateurs et… Continuez de lire »
spritzer
Invité
spritzer
Un Québecois talentueux avec un excellent physique, bon patineur et en plus il joue à droite. On croirait voir la réponse au besoin actuel du CH sur le top 6. Est-ce que l’équipe va encore laisser passer l’occasion? Du temps de Savard on était sur le qui-vive parce qu’il n’avait pas peur de prendre des risques, de faire des transactions. Tandis que Bergevin « suit son plan »…. misère. Des transactions c’est trop difficiles à faire, dit-il…. Il y a tellement peu de Québecois de talent maintenant que lorsqu’il en passe un, la priorité devrait être de tenter de l’obtenir. Quand les… Continuez de lire »
Réal St-Germain
Invité
Réal St-Germain
Moi ce jeune homme la je l’ai vue grandir , jouer au hockey a la journée longue suivant les conseils de son père , lancer seul dans le filet tout l’été quand papa est occupé au travail , je demeure en avant de chez lui . Très bon garçon tranquille pratiquant avec ses chums hockey … Moi je ne m’intéresse aucunement au hockey professionel … mais ligue junior majeur j’essaie de le suivre le plus souvent sur les games sur le net . Et je crois que quand il jouera dans la ligue national JE DEVRAI LE REGARDER. IL EST… Continuez de lire »
wpDiscuz