Kieffer Bellows, buteur

Kieffer Bellows

Kieffer Bellows

S’il y a un joueur du repêchage 2016 capable de compter des buts, c’est bien Kieffer Bellows.

Kieffer, fils de Brian un ancien joueur du Canadien et 2e choix au total des North Stars en 1982, est ailier gauche, gaucher, de 6′ et 195 livres, née à Edina au Minnesota. Il a évolué en 2014-15 pour le Stampede de Sioux Falls, équipe avec laquelle il les a aidé à remporter la Coupe Clark, le championnat de la USHL, ligue junior majeure des États-Unis. Il fut nommée recrue de l’année de la USHL, et il fracassa avec ses 33 buts le record de la ligue pour un joueur de 16 ans. Il termina second de son club pour les points avec 52 en 58 matchs, pour ajouter un autre 12 points dont 9 buts en 12 matchs dans les séries en route pour le championnat. L’année suivante il accepta l’offre de jouer pour le système de développement Américain des moins de 18 ans, le NTDP, et termina premier pour le nombre de buts avec 50, et 81 points en 62 matchs. Seulement 3 joueurs dans l’histoire de la NTDP ont compté plus de buts que lui dans une seule saison, Auston Matthews (55), Patrick Kane et Phil Kessel (52). Il termina 2e de son équipe dans les points après l’excellent Clayton Keller qui lui en eut 107. Il s’illustra au niveau international pour les moins de 17 ans (U17) avec 5 points dont 2 buts en 5 matchs, et dernièrement pour les moins de 18 ans (U18) avec une production de 8 points, dont 5 buts en 5 matchs en évoluant avec son joueur de centre et coéquipier Clayton Keller. L’an prochain il ira évoluer à l’université de Boston pour les Terriers, une équipe qui sera bien représentée avec son ami Keller, Hank Crone, Johnny McDermott, Vas Kolas, Chad Krys, Dante Fabbro et le gardien Jake Oettinger, une formation qui s’avère déjà à dominer le circuit Universitaire.

Kieffer Bellows

Kieffer Bellows

Parler du talent de Bellows c’est s’émerveiller devant un potentiel aussi énorme, pour un jeune qui détient une panoplie de qualités, à côté de celles de buteur. Sa vision du jeu, son hockey IQ sont excellents. Il détient une grande force d’anticipation afin de se démarquer des défenseurs adverses, et se placer en position de marquer. Il peut le faire tout aussi bien en feintant à un contre un que de se démarquer par sa vitesse et son sens du jeu. Avec sa force d’accélération, on le voit très souvent dépasser un défenseur et foncer au but, pour utiliser son atout principal, son lancer précis et rapide. Il a une excellente possession de rondelle en se servant bien de son gabarit, et crée très rarement un revirement. Nonobstant sa position sur la glace, il peut décocher avec une facilité déconcertante, un lancer précis qui souvent suffira à déstabiliser les gardiens adverses. Habile manieur de rondelle, il est aussi capable de passer, une qualité qu’on lui connait peu mais tout aussi importante. Son jeu défensif est à point, et il met rarement son club dans le trouble.

Kieffer Bellows est selon moi une valeur peu connue et appréciée de ce repêchage. Il pourra facilement devenir un des meilleurs buteurs de ce cru, et j’irais jusqu’à soutenir qu’il sera un des 10 joueurs les plus productifs de son année. En ce qui me concerne, Kieffer Bellows appartient au Top 10 de 2016, et s’il ne sort pas aussi rapidement, on regardera ce repêchage en se demandant pourquoi tant d’équipes l’ont laissé passer. Il aura, une aussi grande carrière que son père, un autre ailier de puissance à s’être fait un nom dans la LNH!

*****************

Production d’ici 3 ans: 19 buts 37 points

Joueur comparable: Jamie Benn

Projection dans la LNH: Top 6

*****************

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Kieffer Bellows, buteur"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
Mikel
Invité
Mikel

Paul, certains  » sites  » d’experts placent 12e et même 17e Bellows et encore certains comme centre.

Puisque tu dis qu’il a le potentiel de premier trio et classé après le 9e rang, pourrait-il être un joueur considéré par le CH?

Remarque que plusieurs équipes aussi voudraient bien d’un joueur capable de jouer aussi bien au centre qu’à l’aile.

Mikel
Invité
Mikel
Je commence à comprendre pourquoi plusieurs préconisent d’agrandir le filet pour augmenter la production de but! Plus les années passes, plus les gardiens sont grands, imposants et surtout habiles de la mitaine. En réalité, c’est ce que recherche les équipes, des gardiens à gros gabarit agiles et rapides. À 6′ 4 », le déplacement d’un poteau à l’autre se fait en une seule enjambée et je dirais même que juste en se penchant à droite ou à gauche, le filet est quasiment couvert au complet. Et avec ça, les nouveaux gardiens sont forts de la mitaine, agiles du bâton et patinent… Continuez de lire »
Mikel
Invité
Mikel

Paul, à quel rang vois-tu le premier gardien à être repêché cette année ? 2e ou 3e round…?

wpDiscuz