Kyle Connor, joueur franchise des Jets

Kyle Connor

Kyle Connor

Kyle Connor, 17e choix au total du repêchage de 2015, n’a pas fini de décevoir ses adversaires.

Celui qu’on surnomme KC, L’attaquant de 6’1″ et 177 livres, est originaire de Shelby Township au Michigan, née le 9 décembre 1996. Il provient de la USHL, la ligue junior des États-Unis, comparable à la CHL au Canada. Il a évolué 3 ans pour les Phantoms de Youngstown, et l’an dernier a été nommé le joueur Américain de l’année avec une incroyable production de 80 points, dont 34 buts en 56 matchs. Il pris part à plusieurs tournois, 4 avec Équipe USA avec laquelle il les aida à gagner 2 médailles d’or (USA18, USA19) dont le prestigieux Ivan Hlinka. Cette saison, il ne fut pas retenu pour participer aux championnats du Monde des U20, ce qui ne l’a pas empêché d’avoir une première saison extraordinaire avec les Wolverines de L’Université du Michigan, sous les ordres du légendaire entraineur Red Berenson. Il fracassa le record de buts par une recrue avec 35 en 36 matchs, sans oublier ses 34 passes, en jouant sur le trio surnommé « CCM », à l’aile gauche, pivoté par son coéquipier JT Compher et complété à l’aile droite par Tyler Motte. Les trois membres du trio sont finalistes pour le prestigieux Howe Baker, remis au joueur de l’année. L’attaquant de l’Université du Penn State David Goodwin, qui a joué en 2013-14 contre le trio de Johnny Gaudreau (Johnny Gaudreau, Kevin Hayes et Bill Arnold), a avoué qu’il était plus difficile d’affronter le CCM des Wolverines, tout un compliment!

Kyle Connor

Kyle Connor

Le jeune Kyle Connor est une future vedette de la LNH. Sa vision du jeu est inégalée, et il détient un hockey IQ qu’on perçoit seulement chez les joueurs dotés d’énorme talent. Ce hockey IQ lui apporte une créativité lui permettant de concevoir des jeux presque impossibles à l’adversaire à prévoir. Surtout avec son coup de patin extrêmement fluide, il est capable de transpercer les zones adverses tant pour se placer en situations de compter, que de faire une passe à un coéquipier bien placé mais difficile à atteindre. KC a ce don, de trouver les jeux que peu de joueurs sont capables de voir. Ses passes sont précises, et il est en mesure de compléter ses jeux même lorsqu’il atteint sa vitesse maximale. Il est capable de contrôler le rythme, et être patient afin de déceler ses options. Kyle Connor a un lancer sur réception rapide et précis. Particulièrement cette saison, alors qu’on lui a donné le mandat d’évoluer è l’aile gauche, il est devenu un marqueur redoutable, comme fait foi son match de 4 buts contre le Penn State, en demi-finale, dans le Big-Ten.

Il est un joueur complet, et aime évoluer dans les 3 zones de la glace. Il a travaillé énormément sur cet aspect cette saison. Il est l’un de ces joueurs qui aiment contrôler le destin d’un match, et y mettre leur marque. Son attitude sur et hors glace est exemplaire, et un leadership qui lui permettra de devenir fort probablement le futur Capitaine des Jets de Winnipeg. Sa seule faille; il devra travailler sur son physique, car encore trop frêle pour affronter les dures rigueurs de la LNH, quoique sa vitesse fasse en sorte qu’il soit difficile à arrêter. Le jeune Connor est un adepte de l’entraînement hors glace, ce qui lui permettra sûrement de contrer cette faiblesse. Il est aussi friand des visionnents vidéo, et sur ce point, il reçoit de précieux conseils de son entraineur Red Berenson.

À pareil âge, Kyle Connor est en avance sur le jeune phénomène Dylan Larkin. Tandis que Larkin a maintenu une moyenne de 1.34 points par match à sa saison recrue, Connor a lui une moyenne de 1.79, et même compté deux fois plus de buts, c’est tout dire!

On se questionne encore pourquoi Connor est sorti 17e, alors qu’il avait le potentiel de devenir Top 5, dans une cuvée très garnie de talent. Une chose est certaine, les Jets ne regretteront pas ce choix, leurs recruteurs doivent jubiler en voyant la courbe de progression de leur jeune vedette!

******************

Production d’ici 3 ans: 24 buts, 56 points

Joueur comparable: Joe Salic

Projection dans la LNH: Centre #1

******************

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Kyle Connor, joueur franchise des Jets"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
Mateos_Cortes
Invité
Mateos_Cortes

Paul, penses-tu que Connor fait l’équipe dès l’an prochain?
De plus, penses-tu que les supposément prometteurs Petan et Armia ont une longueur d’avance sur Connor à court terme dans l’organigramme des Jets?

Mikel
Invité
Mikel
Paul, difficile de ne pas mentionner l’excellent rendement d’un vétéran que tout le monde croyait au bout du rouleau en Vincent Lecavalier. Dean Lombardi a joué d’audace en allant le chercher et Darryl Sutter a su faire confiance à un joueur fier qui ne demandait que du temps de glace pour prouver qu’il pouvait aider ce club déjà bien garni en joueurs de talent. Lecavalier a dit qu’il prendrait sa retraite à la fin de l’année et avec son excellent rendement j’espère que les Kings vont lui demander de rester. Il a encore un contrat de 2 ans après cette… Continuez de lire »
Mikel
Invité
Mikel
Spritzer, Paul me corrigera mais ce que l’on entend de ceux qui suivent les joueurs juniors, il n’y aurait que les 3 ou 4 premiers qui pourraient jouer NHL dès la saison prochaine. Les autres joueurs devront finir leur stage junior et faire un apprentissage d’environ 2 ans dans l’AHL. Donc les 3 futurs joueurs du CH ne seront pas avec le club avant 3 ou 4 ans et le noyau, pendant ce temps, va prendre de l’age. Le CH devrait continuer à perdre et possiblement faire un échange pour  » s’avancer  » s’il veut repêcher un joueur pouvant les… Continuez de lire »
Mikel
Invité
Mikel
Paul, connaissais-tu Joel Hanley? Je le trouve très calme pour un joueur qui jouait dans la EAST COAST l’an passé! 24 ans, jamais repêché, il provient du NCAA et ça parait qu’il est habitué à jouer contre des hommes si je regarde son parcours. C’est l’histoire d’un gars fort intelligent dans la vie et comme défenseur. Bon coup de patin, bonne première passe et il semble avoir une belle confiance dans ses moyens. Le CH lui a consenti un contrat à deux volets et j’espère qu’il va prendre sa chance, j’aime sa confiance et son intelligence au jeu. J’aime bien… Continuez de lire »
spritzer
Invité
spritzer

D’après les joueurs que tu mentionnes et ce que je lis d’eux sur le blogue de Mathias, l’équipe DOIT se ramasser avec trois futurs joueurs d’impact. Ou au moins deux!… ;)

Moi aussi j’aimerais qu’ils repêchent Girard même si j’ai des doutes par rapport à sa taille. Je vais tenter de me renseigner sur ce Bitten. Penses-tu en faire un billet?

spritzer
Invité
spritzer
Ils sont bien chanceux les Jets d’avoir pu mettre la main sur ce joueur, comme les autres équipes qui dénichent des talents supérieurs sans avoir à choisir dans le top 5. On a vu beaucoup d’espoirs du CH cette année et franchement il n’y a rien pour écrire à sa mère. Je commence à me poser des questions sur Timmins et l’équipe de recrutement alors qu’il a été vanté, Timmins, depuis des années. Depuis sa grosse année en 2007 et à part Galchenyuk, il n’y a pratiquement rien en première et deuxième ronde, là où Timmins devrait pourtant avoir le… Continuez de lire »
wpDiscuz