Les mains magiques de Robby Fabbri

Robby Fabbri #15

Robby Fabbri #15

Robby Fabbri, choix de première ronde de St-Louis en 2014, 21ième au total, s’est déjà établi dans l’alignement des Blues, à l’âge de 20 ans. Il aurait bien pu le faire l’an dernier mais les blessures l’ont tenu à l’écart pour une majorité de la saison.

En 2014, Fabbri avait bien débuté la saison avec St-Louis, mais fut renvoyé à son club junior de Guelph après avoir pris part à des matchs pour Équipe Canada au championnat du Monde des U20, où il dû quitter après une blessure à la cheville. En 4 matchs, il comptait déjà 2 buts, 4 passes et un différentiel de plus 7 à sa fiche. Fabbri provient de la ligue midget AAA de l’Ontario, à Mississauga où il fut repêché par le Storm de Guelph avec le 6ième choix au total. Après une première saison modeste avec le Guelph, sa deuxième fut plus prolifique avec 87 points en 58 matchs dont 45 buts. En 2015, après s’être entrainé avec les Blues pour se rétablir de sa blessure, il retourna jouer avec le Guelph pour démontrer aux Blues qu’il n’avait plus rien à apprendre dans la ligue junior de l’Ontario. Il finit sa saison avec 51 points, dont 25 buts en 30 matchs. Avec les Blues cette année, à ses débuts, il totalise une production de 11 buts, 18 points en 46 matchs. Pas mal pour un joueur recrue. Son temps de glace commença à augmenter dû à une sérieuse blessure de son coéquipier Jaden Schwartz. Depuis, Fabbri joue en majorité sur un trio composé de Lehtera et l’excellent Vladimir Tarasenko.

Fabbri

Fabbri

Le talent de Fabbri est indéniable, il possède des mains extrêmement habiles, un coup de patin et un arsenal de feintes qui font de lui un joueur difficile à contrer, et de plus, il démontre énormément de caractère pour un jeune de 20 ans, ce qui le démarque de plusieurs espoirs de son âge. Sans oublier que son esprit de compétition est très développé. Pas pour rien que certains jeunes sont capables de progresser plus rapidement que d’autres, leur caractère est une qualité plus importante qu’on ne le croit. Son temps de glace est par contre très limité, l’effet de l’entraineur Hitchcock qui se complait à utiliser 4 trios à égalité. Avec une moyenne de 13:02 par match dont 01:16 sur l’avantage numérique, on peut dire que Fabbri ne perd pas de temps pour prouver qu’il a sa place avec les Blues. Les statistiques avancées démontrent qu’il affiche une possession de rondelle presque équivalente à Tarasenko avec un CF% de 52.35 (Tarasenko 52.39). Son P/60 (nombre de points par tranche de 60 minutes) est 2ième de l’équipe avec 1.82, le premier étant Tarasenko avec 2.34 (minimum de 200 minutes). On peut affirmer que si Hitchcock lui fait confiance pour évoluer avec le meilleur marqueur du club, c’est qu’il croit beaucoup aux habilités de Fabbri pour le faire produire.

Ce qu’on peut certainement affirmer, c’est que Fabbri est un joueur extrêmement excitant à voir jouer, et fera partie du noyau des Blues pour les années à venir!

**********

Joueur comparable : Jaden Schwartz

Potentiel offensif d’ici 3 ans : 28 buts, 55 points

**********

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Les mains magiques de Robby Fabbri"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
Mikel
Invité
Mikel
Paul, tu te sers des statistiques avancées pour démontrer que Fabbri est excellent en possession de rondelle et qu’il contribue aux succèes de son coéquipier Tarensenko. Si tu as le temps, lorsque bon te semblera, pourrais-tu faire une chronique sur les 2 ou 3 statistiques avancées les plus adéquates pour évaluer un joueur offensif et les expliquer et même les vulgariser pour qu’un néophyte comme moi, puisque comprendre? Lorsque Hitchcock fut engagé par les Blues, je me suis dit, ils sont vraiment à cours de solution, aller chercher un coach borné de la vieille école! Il m’a agréablement surpris à… Continuez de lire »
wpDiscuz