Michael McCarron, le gabarit et l’attitude

 

McCarron #34

McCarron #34

Michael McCarron, qui fut repêché 25e au total par le Canadiens de Montréal en 2013, commence à en intriguer plusieurs.

Celui de qui on disait qu’il deviendrait un ajout de taille pour le CH démontre tranquillement par ses gestes qu’il pourra devenir plus qu’un joueur robuste capable d’affronter le jeu physique de la LNH. Il s’est développé tranquillement mais sûrement depuis 2013 comme un joueur responsable défensivement, capable de contribuer offensivement pour son équipe. Ce géant de 6’6″ et 229 livres, né à Macomb au Michigan  le 7 mars 1995, a débuté avec le système Américain, le NTDP, avec une production offensive plutôt modeste. On le reconnaissait plus par son jeu physique le long des bandes et devant les filets adverses. En 2013, il aidât  son pays à gagner la médaille d’argent, à Sochi en Russie, avec 3 buts en 7 matchs. Son cheminement aurait dû l’amener à celui des Collèges Américains, au Western Michigan, mais il a opté pour les Knights de London, dans la OHL. Ses débuts avec les Knights furent difficiles, et l’adaptation porta à croire qu’il ne deviendrait pas le joueur convoité. Sa 2e année par contre, il fut muté de la position d’ailier droit, au centre, et eu l’occasion d’évoluer avec l’excellent Max Domi, ainsi que Christian Dvorak et Mitch Marner. C’est à ce moment qu’il commence à démontrer un talent offensif qu’on avait pas vu jusqu’à ce jour avec une fiche de 41 points, dont 22 buts en 25 matchs. Est-ce relié à ses coéquipiers, ou voyait-on le vrai talent de McCarron? Plus tard dans la saison, les Knights l’envoya avec les Generals d’Oshawa où il devenu le deuxième centre de l’équipe, celui pour affronter les gros trios adverses, et maintenu une fiche offensive acceptable de presque un point par match, dans un système de jeu défensif. On se rappelle tous son excellent jeu en finale de la OHL où il fut utilisé à contrer le jeune phénomène McDavid. De grandes responsabilités!

McCarron #34

McCarron #34

Cette saison, McCarron a commencé sa carrière professionnelle avec les Ice Caps de St-John, franchise du Canadiens de Montréal. Sous les ordres de l’entraineur Sylvain Lefebvre, il fut employé comme centre sur un des deux premiers trios. On peut être satisfait de sa contribution étant donné le manque de talent offensif de cette équipe, avec  34 points, 15 buts en 54 matchs. Fiche respectable à sa première année.

Son talent se décrit par non seulement son implication physique le long des bandes et devant les filets adverses, mais par une bonne vision du jeu, et un hockey IQ développé, dans les deux sens de la patinoires. Son patin est acceptable et fluide pour un joueur de son gabarit, mais il devra sûrement encore y travailler, s’il veut garder suffisamment  d’énergie afin de donner le second effort voulu à chaque présence. Ses mains sont habiles, et sa protection de rondelle un de ses grands atouts. Il excelle dans le cercle des mises au jeu, et avec son gabarit, crée de l’espace à ses coéquipiers. Il pratique un style nord-sud qui l’aidera à produire dans la LNH, mais on voit qu’il aura besoin d’ailiers de qualité afin de démontrer tout son talent offensif. Il a le caractère voulu pour devenir un leader au sein de son équipe, et ne recule devant rien afin de protéger ses coéquipiers. Il est tôt afin de connaitre son réel potentiel, mais avec confiance, et moins d’hésitations, il saura prendre les opportunités offensives qui se présentent, ou les créer lui-même.

Pour le moment, McCarron constitue une belle surprise, avec un potentiel intriguant.

Un futur centre #2 selon vous?

***************

Potentiel offensif d’ici 3 ans: 16 buts 42 points

Joueur comparable: Kevin Hayes

Projection dans la LNH: Centre #2/3

***************

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Michael McCarron, le gabarit et l’attitude"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
François
Invité
François
Il était grand temps que le CH ajoute un joueur talentueux au gabarit imposant. Pour réussir à se maintenir dans le peloton de tête de la LNH, il faut un bon équilibre de joueurs de finesse, de rapidité, de joueurs habiles et costauds. Depuis plusieurs années à Montréal, l’équipe est bâtie sur le même moule. Petit joueurs rapides (pour certains ) et talentueux ( idem…). Et cela fait des années que l’on se demande quoi penser de Desharnais, Pleckanec, etc… On leur demande de gagner ensemble dans une équipe qui se ressemble trop. Je crois qu’une grande part de responsabilité… Continuez de lire »
Jaija
Invité
Jaija

Si je me souviens bien, il affronta McDavid dans els séries de la OHL et non à la Coupe Memorial. C’est encore mieux vu le nombre de matchs qu’il a dû l’affronter

Imaginez à 24 ans, encore plus solide, il sera certainement un élément très important de la formation.

Mathieu
Invité
Mathieu
Moi je le vois plus au centre et ce principalement à cause d’un coup de patin pas assez explosif sur les 1ers mètres. Il n’a que 20 ans et son bas du corps se développera l’aidant sur cet aspect. Sinon j’espère qu’on ne l’encouragera pas à jeter les gants car il vaut surement mieux que ça. Avec lui et De La Rose le CH se grossit enfin au centre, ça change des années Saku, Desharnais, Plecky. Pour en revenir à McCarron tu l’imagines sur la même ligne avec Mantha? Ça déménagerait les défenses à coup sur! D’ailleurs même si le… Continuez de lire »
spritzer
Invité
spritzer

Même s’il ne monte pas plus haut que le troisième trio il sera un atout important pour l’équipe parce qu’en plus de la taille, il a, comme tu le dis Paul, du caractère, du leadership, c’est un joueur intelligent.

Un joueur de troisième trio qui a ces qualités et qui fait 6’6 et 230 lbs, toutes les équipes en prendraient. Maintenant souhaitons que ses habiletés hockey continuent de se développer.

Mikel
Invité
Mikel
McCarron a démontré hier, une véritable progression dans son jeu et même son coup de patin n’est pas si mal. Il ne sera jamais un marchand de vitesse mais il semble avoir assez d’intelligence au jeu, pour emmener l’attaque dans son giron. Un peu comme Ribeiro, il est le meilleur pour ralentir à son niveau, le jeu. En plus de s’imposer physiquement, il a le gabarit et des habilités pour bien protéger la rondelle. Je suis peut-être dans le champ mais me semble, puisqu’il est beaucoup plus un joueur nord-sud, que je le verrais à l’aile pour compléter les jeux… Continuez de lire »
wpDiscuz