Quinton Hughes, repêchage LNH 2018: le petit général à la ligne bleue

Quinton Hughes

Quinton Hughes

Quinton Hughes n’a peut-être pas le physique pour attirer les recruteurs de la LNH, mais il a les atouts pour réussir.

Quinton Hughes

2016-17 USDP18, #6

Né: le 14 octobre 1999, à Orlando (FL) USA

Gabarit: 5’9″ 170 livres

Position: D (gaucher)

Quinton Hughes provient des rangs mineurs de la grande région de Toronto, et a ensuite fait le saut vers la ligue de développement américaine (USDP). Il a évolué pour la USDP17 la saison dernière, avec une production intéressante pour un joueur recrue (57-7-17-24). Cette année avec le USDP18, il a pris du galon et jusqu’à présente date, il affiche 14 points en 23 matchs, ce qui est très acceptable. Son dernier match, dont DLB a pu suivre, il a participé à 5 buts des siens contre les Lumberjacks de Musketon de la USHL et l’hallucinant Andrei Svechnikov, un futur Top3 au repêchage de la LNH 2018.

Quinn est le fils de Jim Hughes, présentement directeur du développement des joueurs pour les Maple Leafs de Toronto. Il a déjà opté de jouer avec l’université du Michigan l’an prochain même s’il fut sélectionné au repêchage de la OHL par le Sting de Sarnia.

Quinton Hughes

Quinton Hughes

Sa principale qualité est celle d’avoir une vision de jeu hors du commun, et un hockey IQ élevé. Il détient un excellent coup de patin, une forte accélération lors des premières enjambées, et une fois sa vitesse atteinte, est capable de se départir facilement de ses adversaires. Ses pivots sont fluides, et son jeu de pieds décevant pour ceux qui essaient de le lire. Il a d’excellentes mains et une forte possession de rondelle. Il est capable, à lui seul, de créer de l’offensive et une fois rendu dans la zone adverse, ne se prive pas d’utiliser à escient son énorme créativité.

Il ne possède certes pas le lancer le plus puissant mais il essaie plutôt de le placer afin qu’il arrive vers le gardien adverse, ou puisse profiter d’une déviation. Il est un général durant les avantages numérique et avec sa rapidité d’exécution, il est en mesure de faire bouger la rondelle rapidement et repérer avec aisance ses coéquipiers.

Un défenseur de son gabarit peut faire peur aux recruteurs car défensivement, ils sera normalement débordé par des adversaires plus physiques, ce qui ne l’empêche pas toutefois de s’en sortir avec une utilisation active de son bâton afin de créer l’espace nécessaire. Sa force d’anticipation l’aide aussi à prendre des décisions rapides dans sa zone.

Quinn Hughes est une des cartes cachées de DLB au repêchage 2018. Il ne sortira probablement pas en première ronde pour les raisons qu’on connait, possiblement en 2e, mais en ce qui nous concerne, il aura toutes les allures d’un choix de haute première ronde pour un club voulant améliorer son jeu de transition!

***********************************

Potentiel offensif LNH: 5 buts 42 passes

Projection dans LNH: défenseur Top4 spécialiste de l’AN

Joueur comparable: Brian Rafalski

****************************************

 

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Quinton Hughes, repêchage LNH 2018: le petit général à la ligne bleue"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
micejoki
Invité

Salut Paul! Toujours aussi intéressant tes « petits reportages », j’adore! N’ayant pas vu jouer ce défenseur, selon ce que tu en dis, on pourrait le comparer à Samuel Girard?

wpDiscuz