Repêchage LNH 2017: Nolan Patrick, le surdoué

Nolan Patrick

Nolan Patrick

Nolan Patrick deviendra fort probablement le premier joueur à être nommé au prochain repêchage de la LNH en juin 2017.

Nolan Patrick

2015-16 Brandon Wheat Kings (WHL) #19

Né: Winnipeg, Manitoba, le 19 septembre 1998

Gabarit: 6’3″ 194 livres

Position: C/AD droitier

Nolan, 4e choix du repêchage Bantam de la WHL en 2013, a débuté sa carrière avec les Wheat Kings de Brandon en 2013-14 lorsqu’il fut rappelé pour les 3 derniers matchs de la saison. Il a été nommé recrue de l’année en 2014-15 avec une contribution d’un point par match (55 matchs, 30 buts, 26 passes), et la saison suivante il eu une forte impression avec une moyenne de 1.42 points/matchs (72 matchs, 41 buts, 61 passes), et surtout des séries où il a excellé, avec 30 points en 21 matchs. Son pedigree vient d’une famille d’athlètes, son père Steve Patrick et son oncle James Patrick ayant joué dans la LNH, sa mère une championne universitaire dans la discipline du Volleyball, et son grand-père ayant contribué à plus d’une Coupe Grey dans la LFC. Nolan pourrait encore grandir physiquement si on se fie à son père qui lui joua dans la ligue à 6’4″.

Nolan Patrick Wheat Kings

Nolan Patrick Wheat Kings

Nolan Patrick a dès ses débuts été un joueur qui prenait le hockey au sérieux. Dès son âge Midget, son entraineur l’utilisait déjà dans des rôles plus effacés car il voulait développer son côté défensif. Son père dit de lui que sa grande force est d’analyser constamment les joueurs adverses et connaitre leurs faiblesses. Son jeu se caractérise par une implication dans les 3 zones, et surtout, son aisance à entrer en zone adverse et provoquer des chances de compter. Il n’est pas reconnu comme un joueur physique, quoiqu’il ne craint pas de foncer au filet. Malgré ses 41 buts la saison dernière, je dirais plus que Patrick est un fabricant de jeu, et non un compteur. Ses buts sont souvent le résultat d’opportunités secondaires, et non de lancers puissants hors de la zone payante.

On remarque très peu de faiblesses dans son jeu. Certains pourraient dire que son coup de patin est à améliorer, mais il n’y a rien de plus faux; c’est avec ses grandes enjambées qu’il parait lent ce qui peut sembler décevant pour ses adversaires. Nolan couvre énormément de glace avec son jeu cérébral. Son lancer est précis mais pas le plus puissant. Il détient un excellent hockey IQ et sa vision du jeu est supérieure à la moyenne. Il est un joueur extrêmement facile à diriger et veut en premier le bien de son club et coéquipiers.

Le jeune Patrick est ce genre de joueur qui deviendra le pilier de son futur club. Il est un leader né, et un joueur de caractère. De plus, son désir de vaincre est ce qui le démarque le plus. Quoique une coche en-dessous d’un Auston Matthews, il est certes selon DLB un tout premier choix respectable pour la prochaine cuvée LNH 2017!

**********************

Production offensive d’ici 3 ans: 28 buts 38 passes

Projection dans la LNH: Centre #1 vedette

Joueur comparable: Jason Arnott

***********************

 

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Repêchage LNH 2017: Nolan Patrick, le surdoué"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
trackback

[…] important pour le repêchage est qu’il est de 11 mois le benjamin de Nolan Patrick, le numéro un de cette […]

mikel
Invité
mikel

Non Paul, le site possède déjà mes informations quand je clique pour faire un commentaire. Je serai au match préparatoire pour le championnat du monde le 8 septembre 2016 entre l’Amérique du nord et l’Europe. Je serai dans la section 119, rangée SS, SIÈGE 14, 15 et 16. Je serai avec mon fils et mon gendre.

Si des intervenants et toi, vous y êtes, ce serait un plaisir de vous y rencontrer.

spritzer
Invité
spritzer

Ça devrait être une bonne partie avec l’équipe des jeunes. J’ai bien hâte de voir ce que McDavid va faire cette année à Edmonton. Un top 10 des compteurs?

Qui va jouer pour l’Europe si il y a des équipes de Suède, Finlande, Russie, Rép. Thèque? Ça laisse pas beaucoup de joueurs pour faire l’équipe.

spritzer
Invité
spritzer

Merci Paul.

Je pensais que Patrick était un joueur plus dominant puisque ça fait au moins un an qu’on lit qu’il sera le premier choix en 2017, mais tu dis qu’il est une coche en dessous d’Auston Matthews qui lui serait une coche sous Jack Eichel selon ce qu’on lisait cet hiver. Par contre les chiffres sont là: 41 buts, 102 pts à son âge c’est impressionnant.

spritzer
Invité
spritzer

Salut les gars! Juste deux petites questions Paul. Je pourrais trouver les réponses sur le net mais je vais te laisser le plaisir d’y répondre. ;)

Qui est son père? Est-ce que c’est James Patrick? Et tant qu’a y être, qui est son oncle?

Et la deuxième question: Est-ce qu’il a été le premier choix midget de la WHL en 2014, sinon qui l’a été cette année-là?

Mikel
Invité
Mikel

Salut Paul, tu commences ta saison en force, comparer ce jeune à Jonathan Toews. Il semble réunir tous les ingrédients, caractère, talent, gabarit pour devenir un des meilleurs joueurs de sa génération.

Ta description détaillée de Nolan Patrick autant comme joueur que comme citoyen donne le goût de le suivre cette année afin de voir du jeu de finesse et le spectacle qu’il nous fournira.

Avec une année exceptionnelle, crois-tu qu’il aurait le talent pour jouer dès son année de repêchage dans la LNH?

Merci et bonne saison.

wpDiscuz