Tyson Jost, l’étoile montante de Kelowna BC

Tyson Jost

Tyson Jost #17

Tyson Jost, est une commodité de plus en plus demande pour le prochain repêchage de la LNH.

Le jeune de 17 ans de Kelowna BC, né le 17 mars 1998, évolue pour les Vees de Penticton dans la BCHL. Il a déjà plusieurs mérites à sa fiche pour avoir aidé équipe Canada Junior de l’Ouest des moins de 19 ans à gagner l’or où il fut nommé MVP (2015-16), ainsi que l’or au Ivan Hlinka Mémorial des moins de 18 ans (2015-16). Cette saison dans la BCHL, ligue Junior A  de la Colombie Britannique, il a terminé 3e compteur de la ligue avec une production de 104 points en 48 match dont 42 buts, ce qui représente une moyenne de 2.17 points par match, le plus jeune joueur à finir dans le Top 20 avec son coéquipier, le défenseur Dante Fabbro lui 16e au total. Tyson Jost s’est déjà compromis pour la prochaine saison et il ira évoluer à l’Université du North Dakota, dans le NCAA, avec les Fighting Hawks, une grande institution sous les ordres de l’entraineur Brad Berry. Parmi les joueurs issus des rangs de North Dakota on retrouve notamment les Jonathan Toews, Zach Parise, et T.J. Oshie.

Tyson Jost

Tyson Jost

Jost se caractérise par sa grande vitesse, non seulement son coup de patin mais sa rapidité d’exécution, et sa force à pouvoir changer de direction très facilement. Il a besoin de peu d’espace afin de pivoter et manoeuvrer pour se rendre où il veut. Son lancer, autant frappé que des poignets, est rapide et précis. Avec ses nombreuses feintes, il peut décevoir l’adversaire et atteindre le filet adverse dans un temps trois mouvements. Ses mains sont très souples, il peut tout aussi bien passer que de lancer. Avec son excellente vision, il anticipe bien et est souvent capable de trouver ses coéquipiers même dans des situations restreintes. Il possède un excellent hockey IQ, et un fort sens du leadership. Son jeu est développé dans les trois zones de la glace, et met rarement son équipe dans le trouble. Il devra par contre encore prendre du muscle, avec ses 6′ et 195 livres, pas le plus imposant, quoiqu’il ne recule en rien devant le jeu physique.

Tyson Jost devrait sortir vers le 13e rang au prochain repêchage de la LNH. Malgré qu’il évolue dans une ligue inférieure, il a prouvé pouvoir produire dans les compétitions internationales, avec des joueurs de son niveau. La seule réticence d’une équipe à le choisir aussi haut reste le fait qu’il devra encore demeurer une couple d’années avec L’université du North Dakota, et ne sera pas disponible avant pour sa future organisation.

Côté talent toutefois, Tyson Jost semble une valeur sure, et un futur joueur Top 6, et peut-être même que sa polyvalence et sa détermination l’amènera un jour à pivoter un premier trio!

***************

Potentiel offensif d’ici 3 ans: 40 points dont 19 buts.

Joueur comparable: Joe Pavelski

Projection dans la LNH: Centre #2 possiblement #1

***************

 

À propos de Paul Bernier

Un passionné de hockey depuis les temps. Mon blogue ne s'avère en aucuns cas une science exacte, mais un reflet de mes pensées et surtout, mon intérêt pour les espoirs de la LNH.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Tyson Jost, l’étoile montante de Kelowna BC"

avatar
Sort by:   nouveau | plus ancien | Voté le meilleur
spritzer
Invité
spritzer

« Les jeunes qui passent normalement par le BCHL le font afin de pouvoir aller dans le parcours de la NCAA. Tout comme Tyson Jost. ET il y en a pour vouloir le repêcher 4e au total, tandis qu’il y a un risque de ne pas l’avoir dans sa future organisation les 4 prochaines années. C’est du n’importe quoi à mon avis. »

Bin, si il est vraiment le quatrième meilleur talent, pourquoi pas? En 2010 n’aurais-tu pas repêché Kuznetsov au 4e rang même en sachant qu’il jouerait encore 4 ans en Russie. ;)

spritzer
Invité
spritzer
Est-ce qu’il n’y a pas un danger de surévaluer un joueur qui évolue à un niveau inférieur comme Jost et Fabbro? Il y a une couple d’année Mathias avait mis sur son blogue une vidéo de Maxim Trunev, l’ancien espoir du CH. Il dominait complètement l’opposition, sauf qu’il jouait dans un circuit inférieur par rapport aux meilleurs de son âge. Et à ma connaissance le CH n’a jamais poussé trop fort pour le faire venir à Montréal. Je pense aussi à Kyle Turris que plusieurs voyaient très gros en 2007. Ça lui a pris du temps à s’établir et même… Continuez de lire »
Mikel
Invité
Mikel

Tu as parfaitement raison. Il est souhaitable qu’un jour le Canada ( CHL ) évolue pour se structurer comme le NCAA. Nos jeunes qui n’ont pas les habilités pour faire carrière au hockey, sortiraient bien outillés avec des diplômes.

Mikel
Invité
Mikel

Paul, as-tu un classement des meilleurs endroits pour le développement d’un jeune d’âge junior qui veut faire carrière NHL?
Exemple: WHL, OHL, LHJMQ, NCAA, BCHL, JUNIOR AAA etc…

Souvent je lis…oui mais le jeune se développe moins bien dans le NCAA que dans la CHL en raison du peu de match joué dans le NCAA en saison que dans le CHL..

wpDiscuz